Bourse de Commerce
PAR N. LE CAMUS DE MÉZIÈRES (1767) F.-J. BELLANGER (1813), H. BLONDEL (1889)
Maîtrise d’ouvrage : Collection Pinault - Paris / 1er arrondissement (Paris)
Un trait d’union entre une architecture circulaire emblématique et une collection d’art contemporain

La Bourse de Commerce, lieu emblématique parisien, est aujourd’hui engagée dans une nouvelle transformation pour pouvoir exposer et partager avec le public la collection d’art contemporain que François Pinault réunit depuis plus de quarante ans. Ce projet est porté par l’architecte japonais Tadao Ando, praticien mondialement célébré. Son projet entre en dialogue avec la mémoire historique de l’édifice à travers le trait d’union que constitue l’inscription d’un cylindre de béton contemporain au cœur du bâtiment, dans l’immense rotonde.

La Bourse de Commerce est un rare exemple au sein de l’architecture française de plan circulaire. Elle est la mémoire des gestes radicaux du 18e siècle et de la conviction que les « corps réguliers » font écho à l’architecture monumentale antique. Ancienne Halle au Blé édifiée par Le Camus de Mézières entre 1763 et 1767, elle est un bâtiment annulaire ; la cour circulaire centrale est couverte par la première charpente en fonte de fer de F.-J. Bellanger en 1806-1813 devenue un objet mythique. Les critiques du mouvement moderne ont identifié cette coupole comme l’expérience fondatrice de l’association de l’architecte et de l’ingénieur. La métamorphose du quartier des Halles au 19e siècle entraîne l’abandon de l’usage historique du bâtiment. En 1889, au moment de l’Exposition Universelle, une nouvelle Bourse de Commerce est reconstruite par l’architecte H. Blondel, conservant le modèle de là l’architecture monumentale antique. Ancienne Halle au Blé édifiée par Le Camus de Mézières entre 1763 et 1767, elle est un bâtiment annulaire ; la cour circulaire centrale est couverte par la première charpente en fonte de fer de F.-J. Bellanger en 1806-1813 devenue un objet mythique. Les critiques du mouvement moderne ont identifié cette coupole comme l’expérience fondatrice de l’association de l’architecte et de l’ingénieur. La métamorphose du quartier des Halles au 19ème siècle entraîne l’abandon de l’usage historique du bâtiment. En 1889, au moment de l’Exposition Universelle, une nouvelle Bourse de Commerce est reconstruite par l’architecte H. Blondel, conservant le modèle emblématique du plan circulaire.

Le projet de restauration est conduit en cohérence avec la démarche portée par Tadao Ando. Il n’y a pas de césure entre la démarche de création radicale et le regard historique. Modernité et histoire entrent en dialogue, favorisant une confrontation unique. La Bourse de Commerce restaurée se met en scène par l’évocation de l’état 1889, elle s’adapte à l’usage nouveau d’un espace d’exposition qui doit offrir une scénographie nouvelle symbolisant la place d'une collection contemporaine au cœur de Paris.

Bourse de Commerce
Maître d’Ouvrage Maître d’Œuvre Protection Montant des travaux Etape du projet
Collection Pinault - Paris Maîtrise d’œuvre aménagement  :
Setec Bâtiment mandataire
Tadao Ando Architect and Associates,
NeM / Niney et Marca  Architectes,

Maîtrise d’œuvre MH  :
Pierre-Antoine Gatier – ACMH
Cabinet Votruba – Économiste
T/E/S/S– BE verrières
Setec Bâtiment – BE structures
Édifice classé et inscrit au titre des monuments historiques 93 M € HT Chantier en cours Livraison décembre 2019